Sélectionner une page

Moments d’observation

Par Catherine Briand

Photographie de Freddie Wilde (avec l’autorisation de Mélanie Dubé)

Je sors d’une période de repos…

Une période remplie de moments de silence, d’observation, mais aussi de moments de mouvement…

Des mouvements légers, des mouvements d’oscillation, des mouvements de pas vers l’avant… J’ai beaucoup marché, j’ai beaucoup dansé, j’ai beaucoup écouté les mouvements de mon corps et ceux de mon cœur…

J’ai beaucoup ri. J’ai beaucoup pleuré. J’ai pris le temps d’absorber les deuils de la vie. J’ai pris le temps de regarder et d’observer.

J’ai regardé la nature se transformer. J’ai regardé mes proches s’aimer et s’accompagner. S’accompagner dans la vie, mais aussi dans l’apprivoisement de la fin de vie.

J’ai observé la joie. J’ai observé la grande tristesse et la douleur. J’ai observé l’amour : l’amour véritable d’une maman pour son enfant. J’ai regardé mes enfants et les autres enfants de ma vie. Je les ai regardés rire, s’éclater, vivre et mourir. Je les ai aimés.

À tous les enfants de ma vie : Justin, Olivier, Édouard et notre si beau bébé, Charles. Mais aussi, les amis de mes enfants, ceux qu’on adopte pour une soirée, un week-end, un après-midi : Philippe, Mathis, Léo, Isaac… Merci. Vous nous ramenez à l’essentiel. Vous nous ramenez au moment présent. Vous nous ramenez au bain à faire couler, au souper à préparer, aux vêtements à laver, au rendez-vous à ne pas manquer. Vous nous racontez votre dernière victoire de hockey, vos inquiétudes et préoccupations, vos expériences… et vos réflexions sur la vie, l’amour et la mort. Vous êtes authentiques, constamment en mouvement dans votre tête. Vous êtes pleins d’idées et tellement remplis de grandes vérités.

Merci de nous rappeler l’essence même de la vie et l’importance du moment présent.

Merci d’être non rassasiés, affamés, intenses.

Merci de nous vouloir « pas à moitié », tout là, entiers.

Je vous aime.

« Parfois, ce sont nos enfants qui nous remettent dans le droit chemin… »

Extrait du livre La chaise rouge devant le fleuve, Tremblay & Bérard, 2015

Pour cette zone de commentaires, nous vous demandons votre adresse courriel à des fins de sécurité. 

En aucun cas votre adresse ne sera ni enregistrée ni diffusée et aucun courriel ne vous sera envoyé.

1 Commentaire

  1. Helene Laroche

    Bravo 👏 c’est tellement vrai!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créer sa vie

Créer sa vie Par Myreille Bédard La traversée du temps, Acrylique, Zoé B, 2010 Créer une chose, un lieu, un malaise, du bonheur, un nouveau truc, un désastre, une œuvre, un choc, des ennuis, de l’envie, une ouverture, un précédent, un malentendu, un...

La création, écouter enfin le murmure du cœur

La création, écouter enfin le murmure du cœur Par Joanie Thériault Créer la vie, Photo numérique, Décembre 2017 La création, créer, la créativité. Un appel intérieur chez moi. Je cherchais comment y répondre depuis quelques temps. Quand Catherine m’a...

Mon inspiration créative

Mon inspiration créative Par Marie Gagné Depuis ma tendre enfance, je suis attirée par le monde imaginaire. De nature contemplative, mes pensées naviguent dans les profondeurs de ma psyché. L'imaginaire me nourrit. Les silences de toutes sortes m'habitent...

L’art de créer

L’art de créer Par Johanne Harvey Photo by Senjuti Kundu on Unsplash « Une rencontre exige du temps et un esprit ouvert, de la patience et du courage… » Tiré du livre : Marcher (ou l’art de mener une vie déréglée et poétique) de Tomas Espedal Quand je crée...

Sparkles

Sparkles Par Mélanie Dubé Sparkles, https://pixabay.com/fr/paillettes-lueur-lumi%C3%A8re-noire-1989955/ « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Antoine Lavoisier La création est un mouvement... de l’intérieur vers l’extérieur. Un échange,...
Share This

Share This

Share this post with your friends!