Sélectionner une page

Prendre la Porte

Par Joanie Thériault

Portes de sortie, Dessin naïf aux crayons de bois sur papier d’imprimante,  4’ X 6’, Un après-midi pluvieux de 2017, Joanie Thériault.

Avoir un exutoire, pouvoir avoir une porte de sortie, c’est à ça que ça fait écho chez moi la fuite. Pouvoir s’éloigner d’un tourbillon, d’une énergie malsaine qui s’empare de nous, alors qu’on ne veut pas. Pouvoir fuir ce sentiment que la terre s’effondre sous nos pieds, c’est ça la fuite.

Une réflexion m’a habitée pendant un certain temps face à ce thème. Et elle m’habite encore au moment où j’écris ces lignes et je ne suis pas certaine que j’ai une réponse. À tout le moins, j’ai une réponse en évolution… Est-ce que c’est négatif ou est-ce que c’est mauvais de fuir, de penser à fuir? Est-ce que c’est de la lâcheté? C’est du gros jugement mon affaire, je le réalise. Est-ce que c’est vraiment la question à se poser quand on réfléchit à la fuite? Bon, j’en conviens, peut-être que non. C’est une façon superficielle de traiter la question, me direz-vous. Je me le dis à moi-même mais pourtant, c’est ce qui me vient au premier abord.

Fuir ce qui menace notre équilibre ou qui compromet notre santé, s’éloigner de quelque chose qui nous amène à être déphasé avec soi-même ou qui nous empêche d’être cohérent, de ressentir cette cohérence intérieure, c’est sain ça! Quand on arrive à identifier les raisons qui expliquent la fuite, quand on comprend ce désir de s’échapper, on avance, non? Bien-sûr, il faut se rendre jusque-là et faire l’exercice de se questionner, mais quand on le fait, on chemine vers la connaissance de soi. Alors, est-ce que l’on fuit ou bien on change de cap? Tout est relatif, vous direz. C’est vrai.

Une chose qui est vraie, c’est que fuir est dans la nature même de l’être humain. C’est ce qu’on faisait dès les débuts de notre existence, il y a de cela très longtemps, c’est dans nos gènes de primates de fuir, de s’éloigner de tout ce qui est une menace potentielle à notre vie, à notre intégrité physique. Comme on n’est plus à l’ère de la préhistoire, mais bien à celle d’aujourd’hui, c’est de moins en moins notre intégrité physique qui est menacée, mais de plus en plus notre santé mentale. Alors, être assez allumé pour s’éloigner des choses qui ne sont pas saines pour nous mentalement, ça devrait être salué, non? Moi, c’est ce que je pense.

On devrait être indulgent envers soi-même et envers les autres, et reconnaître que fuir, ça a sa valeur. Que ça fait partie des solutions que l’on a et que, quand on la choisit, la fuite, c’est parce que l’on pense que c’est la bonne décision. On devrait aussi se rappeler que pour plusieurs, avant la fuite, vient une espèce d’acharnement, d’entêtement à vouloir faire fonctionner les choses, à vouloir que ça marche. Alors, après bien des tentatives et de l’énergie en moins, avec le constat que ça ne marche pas, il reste toujours bien la fuite. S’éloigner du pépin, tenter d’ouvrir une autre porte qui va peut-être apporter un résultat différent et mener ailleurs. Je reviens à la charge. Est-ce que c’est fuir, ça ? Pour certains, oui, pour d’autres, c’est choisir.

Choisissons-nous, choisissons notre bien-être et soyons ouverts à constater que les choix sont difficiles. Qu’ils soient une fuite, qu’ils soient un lâcher prise, faisons ces choix pour nous, pour notre bien-être et notre cohérence intérieure…

 

© Toute reproduction sans la permission de l’auteure est interdite.

Pour cette zone de commentaires, nous vous demandons votre adresse courriel à des fins de sécurité. 

En aucun cas votre adresse ne sera ni enregistrée ni diffusée et aucun courriel ne vous sera envoyé.

2 Commentaires

  1. Catherine Briand

    Merci Joanie pour cette phrase:
    Choisissons-nous, choisissons notre bien-être et soyons ouverts à constater que les choix sont difficiles. Qu’ils soient une fuite, qu’ils soient un lâcher prise, faisons ces choix pour nous, pour notre bien-être et notre cohérence intérieure…

    Réponse
  2. Melodie

    Certaines personnes choisissent la fuite, d’autres font un choix. Je suis d’accord avec toi Joanie. J’aime bien ce passage: « Fuir ce qui menace notre équilibre ou qui compromet notre santé, s’éloigner de quelque chose qui nous amène à être déphasé avec soi-même ou qui nous empêche d’être cohérent, de ressentir cette cohérence intérieure, c’est sain ça! Quand on arrive à identifier les raisons qui expliquent la fuite, quand on comprend ce désir de s’échapper, on avance, non? Bien-sûr, il faut se rendre jusque-là et faire l’exercice de se questionner, mais quand on le fait, on chemine vers la connaissance de soi. Alors, est-ce que l’on fuit ou bien on change de cap? »

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les visages de la fuite

Les visages de la fuite Par Marie Gagné Bouteille poussiéreuse, petit dessin fait à l’ordinateur avec le programme de base « Paint », 2017, Marie Gagné   La fuite ne guérit pas, elle ne console pas, elle est inodore, elle n’est ni bonne ni mauvaise, elle ne fait...
Read More

La fuite ou l’envol ?

La fuite ou l'envol? Par Johanne Harvey Acrylique, jute et oxydant sur bois,Octobre 2016, Johanne Harvey Un des principes de base de la communication orientée vers les solutions est que la résistance entraîne la persistance. En apprenant à moins résister aux...
Read More

Prendre la porte

Prendre la Porte Par Joanie Thériault Portes de sortie, Dessin naïf aux crayons de bois sur papier d’imprimante,  4’ X 6’, Un après-midi pluvieux de 2017, Joanie Thériault. Avoir un exutoire, pouvoir avoir une porte de sortie, c’est à ça que ça fait écho chez moi la...
Read More

Fuir ou rêver ?

Fuir ou rêver ? Par Catherine Briand L'Appel, Acrylique sur toile, 2016, Mélanie Dubé «Fuir ou rêver.» (…) «Il y a, dans ma vie, une pantoufle qui me donne des coups de pied au cul. Tout doucement. Pour vivre. Pour avancer. Pour continuer. Cette pantoufle, c’est le...
Read More

L’illusion de la fuite

L’illusion de la fuite Par Myreille Bédard Fil de lune, photo numérique, 2013, Myreille Bédard « Ce que tu fuis te poursuit et ce à quoi tu fais face s’efface. » Anonyme Remonte à la surface, parmi mes souvenirs d’enfance, celui d’une toute jeune fille...
Read More

La fuite

La fuite Par mélanie Dubé Fusion, médium mixtes sur canevas récupéré, 2016, Mélanie Dubé La fuite – Non, je ne fuis pas, moi. – ... – Je ne fuis jamais. Je suis plutôt l’inverse, je m’ancre dans la terre moisie de mes marécages. – ... – Non. Je ne fuis pas! Bah......
Read More

Copyrighted Image

Share This

Share This

Share this post with your friends!